Dans ce dossier du COVID-19, je vous partagerai avec humilité une foule de renseignements sur des sujets divers vous aidant, je l’espère, à gérer du mieux possible cette crise individuelle et collective sans précédent.


À NOTER

Je ne suis ni MÉDECIN, ni PSYCHOLOGUE, ni PHARMACIEN, ni PSYCHIÂTRE.

Je suis un éducateur physique diplômé. Entrepreneur et travailleur autonome. D’une grande curiosité. Et passionné du mouvement sous toutes ses formes et ses beautés. Bonne lecture. Chaleureusement, Éric

ISOLEMENT

Le phénomène et les recommandations d’isolement vu de par le monde. Voyez ici nos cousins français de la série humoristique ET TOUT LE MONDE S’EN FOUT nous expliquer leur façon de voir le besoin de s’isoler socialement. Direct. Drôle. Et juste assez baveux 😉

TOUT LE MONDE S’ENFERME

Le journal anglais The Guardian nous rappelle dans l’un de leur article l’importance de rester à 2m l’un/e de l’autre. De faire ses courses en solo (éviter les groupes). N’achetez que l’essentiel. Respecter les heures attitré/es aux gens plus vulnérables de la population âgée et du personnel médical (nous n’en sommes pas rendus-là ici à ce que je sache en date du 30.03.20). Utiliser la livraison à domicile.

Je renchéris sur la recommandation de garder ses distances. C’est le temps plus que jamais d’être conscient/e de son environnement. De regarder où l’on va. De se concentrer sur ce que l’on fait. J’ai vu certains endroits qui ont même marqué sur le sol les distances recommandés de 2m.

L’ACTEUR SAMUEL JACKSON

J’ajouterai 3 éléments pour les services essentiels (épiceries et pharmacies – en date du 03.04.20) :

– Faire une liste de ses achats (essentiels)

S’écrire une liste avant de quitter la maison. Ceci afin de rester le moins longtemps possible sur place et diminuer le temps d’exposition. En plus d’éviter au maximum de ralentir les achats des autres (lorsque des files d’attente se créent en dehors des commerces pour limiter le nombre de clients/es à l’intérieur). Pensons que lorsque c’est NOUS qui sommes dans la file, nous sommes alors les ‘’AUTRES’’

– Un truc AVANT de quitter le domicile. Prendre le temps de se calmer le gros nerf

Nous sommes tous et toutes ENSEMBLE dans ce calvaire. Chacun/e vit et gère l’anxiété et le stress à sa façon. Respirer par l’abdomen profondément, lentement et avec calme avant de quitter votre domicile. Nous sommes tous et toutes ensemble dans cette épreuve individuelle et collective.

Prenez le temps de remercier les travailleurs/euses sur place. Ça prend 2 secondes et quart. Pis ça peut vraiment faire la différence. Soyez patient/e. Tout est ralenti.

Un article dans le NATIONAL POST parle de l’importance de faire son devoir comme citoyen. À savoir si l’on revient de voyage, il est primordial d’observer la période d’isolment de 14 jours. Pour se protéger. Prendre les précautions nécessaires pour sa famille. Sans oublier les membres de la communauté.

Lundi 30 mars 2020. Bilan du premier ministre. Il y a une augmentation des cas au Québec. Principalement dans la région de Montréal. Dans la foulée certains commerces fermeront dorénavant les dimanches. People, c’est du sérieux! Tout le monde doit faire sa part.

4 jours plus tard les mesures se resserent un peu plus (03.04.20). Certaines personnes de la population ne semblant pas faire leur part. Pendant ce temps les travailleurs/euses du milieu médical (dont nous avons désespéremment besoin) sont de plus en plus infectés.

Nous sommes tous et toutes potentiellement sujet au déni et la dissonance cognitive en situation de crise. Où les niveaux d’anxiété et de stress sont élevés. Tout faire pour rester en santé. Respecter les consignes et règles du gouvernement. C’est tout mettre en oeuvre pour aplanir la courbe de propagation et diminuer les risques d’engorger davantage le système hospitalier. Je vous invite à lire l’article SAVOIR COMMUNIQUER (section  »Cours de philo »).

PATRICE LEMIEUX

QUÉBEC

1 PERSONNE = 700

CHAQUE GESTE COMPTE

Le Dr. Rohin Francis explique à la télévision anglaise le phénomène mathématique de multiplication exponentielle du virus. À savoir comment 1 personne infectée avec le COVID-19 peut devenir 700 en 1 mois seulement. Regardez l’entrevue vidéo à partir de 4min30secs pour mieux saisir le problème de l’échiquier de Sissa.

PREMIER MINISTRE QUÉBEC

Vous pouvez avoir accès à la rencontre journalière de 13h du P.M. sur sa page FACEBOOK. Ne manquez pas non plus de lire les CONSIGNES et DIRECTIVES dans le contexte du COVID-19 au Québec. 

MERCI

Toutes ces personnes du quotidien qui font parties des services dits essentiels : camionneurs, caissiers/ères, éboueurs, univers médical (infirmiers/ières, para médiques, ambulanciers/ères, docteurs, etc.), policiers/ières, pompiers, gens de sécurité, journalistes, députés, ministres, comptables, conseillers financiers, restauration à distance, livreurs.

J’en oublie certainement. Vous m’en voyez désolé. Mais vous savez qui vous êtes. Merci du fond du cœur. Gratitude.

TRANCHE DE VIE

Une vidéo sur VOX disait de tout faire pour  »être à notre mieux » dans cette épreuve individuelle et collective. Ça m’a fait penser à quelques moments que j’ai moi-même vécus. Et soyez certain/e que je prends très au sérieux la situation. J’ai de ces jours où mentalement et émotionnelle, je me sens fatigué. Je n’ai pas la pêche. Disons-le, j’ai peur. D’autres par contre, j’arrive à voir ce flash de l’histoire humaine moderne comme une gigantestque opportunité potentielle de changements positifs. Ça va dépendre de notre façon de réagir et d’agir. Tant comme individu. Communauté. Société dans son ensemble. Gouvernements du monde. Institutions bancaires. Corporations privées.

En général, je réagis 3 pour 1. C’est-à-dire que les 2/3 du temps, je me sens investis d’une énergie créatrice et plein de courage. 1/3 j’avoue me sentir en mode  »je freeze émotionnellement ». J’ai la peur au ventre comme on dit. Mais la peur n’est pas un problème. Au contraire. Elle permet de mobiliser nos énergies et déclencher nos mécanismes de survie (se battre, fuir ou figer). C’est la façon de réagir qui fera la différence. 

C’est aujourd’hui que je prends pleinement conscience à quel point ma dernière décennie à développer une plus grande résilience et tolérance à l’incertitude m’aident à avancer en ces temps de crise. Grâce à une pratique quotidienne basée sur l’Être Entier : physique, psychologique, émotionnel, social, spirituel. À des entraînements physiques, des exercices de respiration, de méditations en pleine conscience ainsi que l’exposition au froid selon la Wim Hof Method.

Est-ce parfait? NON. Ça prend du temps. Des efforts. Mais ça en vaut selon moi l’investissement sans le moindre doute. Je suis une personne anxieuse de nature. Entrepreneur et travailleur autonome depuis 2009. Je fais de mon mieux. Comme tout le monde. Rien de plus. Rien de moins. 

TRANCHE DE VIE

Le pharmacien.  »Je sais que normalement ta prescription est pour 2 mois. Mais j’aimerais t’en donner pour juste un. Question d’en avoir pour tout le monde. » Honnêtement mon réflexe a été de penser heu non. J’ai droit à deux mois. C’est écrit. J’ai pris une profonde et lente respiration. Ce qui est finalement sortit de ma bouche. ‘’Si ça peut aider. Prenez votre temps. Et merci pour ce que vous faites.’’ Il me regarde. Les épaules se détendent. Il me sourit.

Caissière à l’épicerie. Elle est fébrile. Essaie de tout faire en même temps. ‘’Respirez. Je ne suis pas pressé. Merci d’être là.’’ Elle respire. Relève la posture. Elle me sourit.

ÇA VA BIEN ALLER

SANTÉ MENTALE

 

Vous vivez avec cette sensation de perte de contrôle ? De ne pas être en mesure d’imaginer un avenir post COVID-19 ? De vivre au quotidien avec une anxiété latente ‘’dans vos tripes’’ et une angoisse débilitante ? Vous vous sentez déraper. Comme si le tapis vous glissait sous les pieds. Vous avez des idées noires ? De la difficulté à vous contrôler lors d’accès de rage se transformant en violence (psychologique et/ou physique)? 

N’attendez pas. Parlez-en. Ce n’est pas un signe de faiblesse. Vous pourriez même éviter le pire. Ça prend du courage que d’accepter sa vulnérabilité. Et de se dire ‘’Oui, j’ai besoin d’aide.’’

 

BESOIN D’AIDE?

N’ATTEND PLUS

APPELLE

 

Message du GOV du Québec en SANTÉ MENTALE 

1 866 APPELLE (277-3553) – Service d’intervention téléphonique – Association québécoise de prévention du suicide

514 278-2130 ou 1 855 EN LIGNE – Organisme communautaire qui soutient les personnes aux prises avec de la souffrance émotionnelle

1 800 263-2266 – Texto : 514 600-1002 – Tel-Jeunes

Cette crise planétaire évolue à vitesse grand V. J’ai fait tout mon possible pour trouver des liens de sites qui assuraient une mise à jour régulière pour les infos essentielles. Ceci étant dit, il est tout simplement impossible pour moi d’assurer à 100% qu’elles sont toujours d’actualité (étant seul à gérer l’ensemble de mes activités). Il en va donc de votre responsabilité de faire une double vérification lorsque nécessaire. Comme travailleur autonome et entrepreneur, je travaille d’arrache-pied au quotidien pour trouver des solutions pour m’adapter. Merci de votre compréhension.

Vous aimerez LUMINOSITÉ. Un autre article de la série COVID-19.

Éric Blais

Éducateur physique B.Sc., yoga thérapeute (Yoga Resource), spécialiste en évaluation et correction posturale (Egoscue), entraîneur Kettel Bell (Agatsu), praticien en massage thaï (Still Light Center, Albert Lee), Étirements Actifs Isolés (Stretching Canada) et instructeur ANIMAL FLOW ®

Share This